Actualités

Interview

Anna Florent (SKEMA 2019), Vivre et travailler en Irlande : une porte vers une autre aventure !

28 septembre 2021

Double diplômée PGE - MSc International Human Resources and performance management en 2019, Anna nous partage dans cette interview son parcours au sein de SKEMA Business School et son expatriation à Dublin. 


Pouvez-vous brièvement vous présenter ?

Originaire de la région parisienne, j’ai intégré SKEMA Business School après mon Master en droit des affaires pour diversifier mes compétences et m’orienter vers les ressources humaines. Grâce à l’aspect multi-campus de cette école, j’ai eu la chance d’étudier à Nice, Paris mais surtout de passer un semestre au Brésil lors de ma première année. Cela fait maintenant un an et demi que je suis expatriée à Dublin, en Irlande ; grâce au programme de Volontariat International en Entreprise (V.I.E).


Pour quelles raisons avez-vous décidé de vous expatrier à Dublin ?

Après avoir passé un semestre au Brésil, je me suis aperçu de la richesse et de l’importance des expériences internationales. Autant sur le plan professionnel que sur le plan personnel, je pense que c’est une grande chance que nous avons de pouvoir nous expatrier aussi facilement et qu’il est important de la saisir. De plus, le programme VIE rend l’expatriation beaucoup plus accessible et offre un accompagnement tel qu’il serait dommage de ne pas en profiter. Avoir un profil international, découvrir d’autres cultures et d’autres méthodes de travail permet d’acquérir une adaptabilité que je considère nécessaire aujourd’hui.


Que pensez-vous de l'expatriation ?

C’est une expérience que je recommande vivement, que ce soit immédiatement après les études ou quelques années après avoir démarré sa carrière. Je pense qu’il est important d’être curieux, de sortir de sa zone de confort et de savoir saisir une telle opportunité. L’immersion totale dont nous bénéficions en tant qu’expatriés apporte, selon moi, une grande ouverture d’esprit et constitue un tremplin considérable dans le milieu professionnel. Je dois dire que mes expériences internationales ont de loin été les plus belles que j’ai eu jusqu’à présent.


Quelles sont les raisons pour lesquelles vous avez choisi de vous orienter dans les RH ? Qu’est-ce qui vous attire dans ce domaine ?

Je pense que l’aspect humain et le relationnel sont les éléments principaux que j’ai recherché en m’orientant vers les Ressources Humaines. En accompagnant le personnel au quotidien sur divers sujets, ce milieu professionnel revêt presque une dimension de conseil. Aussi, ce domaine a une réelle importance stratégique, fait face à de nombreux enjeux/challenges et est d’une variété sans nom. Aucune journée ne se ressemble dans mon poste actuel.


Quelles sont les qualités qui vous permettent de réussir dans le domaine des RH ?

Chaque spécialisation RH requiert des qualités très spécifiques. J’ai la chance aujourd’hui d’évoluer sur un poste transversal et de pouvoir traiter tous les sujets RH auxquels les entreprises font face. Je pense qu’il est nécessaire d’avoir un sens du relationnel très développé, de savoir faire preuve d’assurance dans l’exercice de sa fonction et d’être à l’aise avec la dimension managériale. Il faut évidemment combiner cela au sens de l’organisation, l’attention au détail ainsi que faire preuve d’une grande adaptabilité.


En quoi SKEMA vous a aidé à développer et réaliser vos projets ?

Le double diplôme PGE – Msc international Human Resources and performance management était une formation extrêmement complète m’ayant permis d’acquérir des compétences techniques relatives aux enjeux RH mais aussi très variées grâce au tronc commun du PGE. Je n’aurais pas pu me réorienter d’une telle manière sans cette école. Je reste également persuadée que SKEMA m’a ouvert de nombreuses portes et permis d’intégrer un grand groupe de l’industrie bancaire, BNP Paribas, dans le cadre de mon stage de fin d’études. Cette expérience m’a ensuite permis de partir en VIE en tant qu’Administratrice des Ressources Humaines au sein de la Société Générale à Dublin. J’ai également eu l’occasion d’écrire une thèse sur les styles managériaux dont les principaux enseignements ont été publiés dans la revue Focus RH, quel accomplissement en tant qu’étudiante !


Quels conseils souhaitez-vous donner à nos étudiant.es ou alumni qui souhaiteraient s’orienter vers les RH ?

Je pense qu’ils ne doivent pas avoir peur de se tromper. C’est un domaine extrêmement enrichissant et une belle profession. Chaque étudiant ou alumni trouvera une spécialisation qui lui ressemble : que ce soit orienté vers les chiffres, le management ou encore la stratégie, la variété de postes et d’opportunités qu’ils rencontreront en s’orientant vers les RH répondra à leurs attentes. Les compétences et connaissances acquises dans ce milieu seront toujours utiles et leur apporteront énormément tout au long de leur carrière professionnelle.


Quels sont vos plans pour le futur ?

J’ai beaucoup apprécié mes expériences dans les RH mais ma carrière prend un tout autre tournant : je me lance dans l’aventure entrepreneuriale. Ayant toujours eu un attrait pour l’entrepreneuriat, j’ai toujours su que j’allais finir par créer mon entreprise. Passionnée par les chevaux depuis mon enfance, j’ai décidé de monter une sellerie haut de gamme 100% digitale, Ateela Sellerie, pour équiper au mieux les cavaliers et les accompagner dans leurs performances. La crise sanitaire a été propice au développement de ce projet dont le lancement est prévu dans les prochaines semaines.


Pour terminer, comment décriviez-vous SKEMA en trois mots ?

Intense, enrichissant, opportunités.

 

Contact : Anna FlorentHuman Ressources Generalist à la Société Générale

 

 

Partager