Actualités

Interview

Carot's, un booster de bonheur par Coline Casini (SK 2010) et Pierre-Yves Coeurdevey (SK 2012)

22 juillet 2020

Pour commencer, parlez-nous un peu de vous ?

Je suis Coline Casini, diplômée SKEMA promo 2010 sur le campus de Sophia-Antipolis. J’ai travaillé pendant 6 ans sur des fonctions commerciales puis de management, avant de me ré-orienter dans la cuisine et d’intégrer l’école de gastronomie Ferrandi à Paris. Après plusieurs expériences en cuisine et pâtisserie entre Paris et New-York, j’ai rejoint Pierre-Yves à Lyon pour créer Carot’ il y a un an !

Je suis Pierre-Yves Coeurdevey, diplômé SKEMA promo 2012 sur le campus de Sophia-Antipolis aussi. J’étais également Vice-président d’Xtrem Intention. J’ai travaillé 6 ans chez Michel et Augustin sur des fonctions de management commercial avant de co-fonder, avec Coline, Carot’ en 2019.

 

Carot’, qu’est-ce que c’est ?

Carot’, ce sont des plats frais, gourmands et équilibrés élaborés chaque jour dans nos cuisines et distribués dans nos corners connectés 100% autonomes, implantés directement dans les locaux de l’entreprise.

Nous voulons d’abord que tous les salariés, où qu’ils se trouvent, puissent accéder à une offre de restauration saine et gourmande pour le prix d’un ticket restaurant. Mais notre objectif est aussi de s’adapter aux nouvelles tendances de la pause dej’ en libérant le salarié des nombreuses contraintes liées à la restauration actuelle : exit donc le temps perdu à faire la queue au restaurant du coin à 12h30, les ruptures d’après 13h00, ou encore l’anticipation de sa commande et l’attente de sa livraison. Nous voulons permettre à chaque salarié de vivre sa pause déjeuner à son rythme, tout en lui garantissant un dej’ frais, gourmand et équilibré disponible 24h/24 dans le corner Carot’.

Carot’, c’est un vrai levier d’amélioration de la qualité de vie au travail pour l’entreprise sans qu’elle n’ait à en subir la moindre contrainte de gestion. Nous nous occupons de tout et nos algorithmes nous permettent de déclencher le réassort nécessaire automatiquement.

Enfin, Carot’ c’est aussi une vraie volonté de s’inscrire dans une démarche durable, notamment via notre sourcing local et de saison, nos packagings éco-responsables, les livraisons à vélo, la redistribution de nos invendus sur TooGoodToGo / aux associations alimentaires, ou encore le compost de nos déchets.

 

Quelle a été votre motivation pour lancer ce projet ?

Pouvoir manger frais et équilibré au quotidien ne doit plus être une option. Cela doit être possible tous les jours, n’importe quand et peu importe l’endroit où vous travaillez. Le prix doit également être accessible. C’est comme ça que notre projet s’est dessiné. Nous voulions casser l’ensemble des frontières qui séparent aujourd’hui l’actif d’une alimentation saine au quotidien, et contribuer activement à son bien-être.

 

Quels sont vos objectifs de développement pour l'avenir ?

Aujourd’hui, CAROT’ c’est un gros succès sur la région Rhône-Alpes. Si nous souhaitons continuer d’accroitre notre business sur la région, notre ambition est aujourd’hui nationale. Nous allons amorcer une levée de fonds afin de continuer de développer la technologie de nos corners mais aussi d’attaquer, d’ici quelques mois, Paris puis les 10 plus grandes villes de France. Pour préserver la qualité et la fraicheur de notre production, nous dupliquerons à l’identique le schéma existant dans chaque ville que nous implanterons avec l’ouverture d’une cuisine centrale pour un sourcing local.

Contacts : Coline Casini (SK 2010) et Pierre-Yves Coeurdevey (SK 2012), fondateurs de Carot’

 

Partager