Actualité

"J'ai été bluffé par l'Asie !", Christophe Altaie (SK 2004)

28 novembre 2019

Parti en Thaïlande pour un double diplôme avec l’AIT School of Management, Christophe Altaie n'a jamais quitté l’Asie depuis. Ambassadeur et membre fondateur du club SKEMA Alumni Singapour, il évoque sa passionnante carrière dans le marketing et souligne l'importance de développer un réseau solide pour évoluer professionnellement.

Christophe Altaie, vous êtes ambassadeur et membre fondateur du club SKEMA Alumni Singapour. Avez-vous le sentiment d'avoir renforcé la communauté SKEMA ?

Avant d'arriver à Singapour en 2006, je suis passé par Bangkok dans le cadre d'un échange de double diplôme et lors de mon début de carrière sur place, nous avions commencé à nous retrouver avec quelques anciens du CERAM Sophia Antipolis (une des écoles fondatrices du groupe SKEMA) pour de sympathiques ‘after work’. À Singapour, j'ai eu envie de retrouver ce type de rendez-vous alors je me suis lancé en organisant d'abord des rencontres informelles, sur le même mode et en particulier en mobilisant les Singapouriens ayant fait un échange au CERAM. Puis après la création de SKEMA Business School, l'école a vraiment aidé à structurer et à formaliser un Club que j’ai mis en place avec un petit groupe d’anciens motivés, en allouant un budget annuel pour organiser des événements plus réguliers et fédérateurs. Résultats : trois à quatre événements thématiques par an, permettant à notre communauté de se retrouver, de renforcer ou d'élargir son réseau. À cela s’ajoutent les rencontres informelles qui continuent en parallèle. Notre communauté SKEMA s’est nettement renforcée, même si on a perdu en diversité : parmi les retours, il y a une demande de (ré)ouverture sur les autres nationalités.

Votre parcours est assez éclectique : immobilier, médias, ONG … En quoi consiste votre métier aujourd'hui ?

Je suis issu d'une formation classique. Cursus d’école de commerce avec spécialisation en marketing des services, au sein de SKEMA Sophia Antipolis et de l’AIT School of Management. Je souhaitais saisir l’opportunité d’un double diplôme à l’étranger, et l’école proposant des échanges à destination de l'Asie que je ne connaissais que très mal, j'ai sauté sur l'occasion et j'ai été bluffé non seulement par la Thaïlande mais par l'Asie en général. Depuis, j’ai bâti ma vie et ma carrière dans cette dynamique région du monde : travaillant d’abord pour l’ONU, au sein du siège Asie basé à Bangkok et où j’étais en charge de la stratégie de communication d’un projet phare sur le développement d’un réseau régional de recherche et formation sur la facilitation du commerce. Suite à cette belle expérience, j’ai saisi une belle opportunité dans le secteur privé, en prenant en charge le développement des programmes de sponsoring et partenariats d’une société de vente directe, QNet, basée à Singapour. Je suis arrivé un peu par hasard dans ce domaine, l'entreprise s'élargissait, et j'ai proposé de manager le secteur-clé pour une entreprise en soif de notoriété.

Après près de six ans et de passionnants projets en Formule 1, Ligue des Champions (Asie) et de multiple sponsoring d’athlètes de haut niveau,  je me suis essayé à l'entrepreneuriat, en lançant une société de production vidéo. Un ami d'enfance a créé sa propre boîte de production, on a décidé de lancer la filiale Asie pendant deux ans. La première année a bien marché mais au bout de la seconde ça devenait difficile de faire face à la concurrence. Je suis donc revenu au statut d'employé en 2014 en intégrant la société dans laquelle je suis actuellement, JLL, ou j’ai pris en charge la stratégie marketing de la division Asie Pacifique de ‘Facilities Management’. Réalisant après quelques années un manque important dans la structure de la fonction marketing pour manager événements et sponsoring dans chaque division, j’ai réalisé un audit interne en parallèle de mes fonctions et démontré qu'on pouvait faire d’importantes économies d'échelle et optimisations de nos ressources en centralisant ces activités. Depuis mars 2018, mon entreprise m'a ainsi donné un mandat pour développer le centre d’excellence événementiel et sponsoring de JLL Asie Pacific. Une nouvelle aventure en mode intra-preneur !

En quoi SKEMA Business School a-t-elle été un atout dans votre carrière ?

Depuis que je suis installé en Asie, j'ai trouvé mes emplois grâce à d'anciens camarades de l'école. Je peux dire à 100% que SKEMA a été un vrai plus grâce à sa politique internationale forte, que ce soit au niveau de l'échange ou de l'intégration professionnelle. Le réseau est puissant et permet de trouver rapidement des contacts. J'ai 3-4 personnes en tête qui ont également trouvé leur emploi grâce à la communauté des Alumni. Et au-delà, de nombreux amis. Bravo aux 'Skémiens', j’invite tous nos anciens à continuer à s’engager dans notre belle et grandissante famille !

Merci à Christophe pour son retour et pour le développement du Club Singapour, qui compte en novembre 2019 près de 500 membres. Depuis cette interview, Christophe et Marianne, ambassadeurs, ont intégré deux nouveaux ambassadeurs pour renforcer le club : Sophie Bailly (SK 2015) et Gildas Coldeboeuf (SK 1993).

Singapour

 Christophe Altaie SK 2004, Marianne Wlassewitch SK 2007, Gildas Coldeboeuf SK 1993, Sophie Bailly SK 2015

 

 

 

Partager