Actualités

Interview

Céline Hédiard (SKEMA 2004): « SKEMA, c'est s'ouvrir au champ des possibles »

17 février 2021

Céline Hédiard (SKEMA 2004), expatriée à Montréal, partage avec nous son parcours international et son expérience académique à SKEMA Business School. Une école dans laquelle elle s’implique encore activement aujourd’hui, notamment en tant qu’ambassadrice de la campagne SKEMA United au Canada.

Pouvez-vous nous présenter votre parcours académique en quelques mots ?

Après deux ans de prépa HEC, j'ai souhaité intégrer une grande école de commerce. Je suis donc entrée à SKEMA Business School sur le campus de Lille, où je me suis spécialisée en marketing, avec le Master en marketing produit. J'ai ensuite eu la chance de réaliser une super alternance chez Bouygues Construction (aujourd’hui Linkcity), où j'ai été embauchée avant même d'être diplômée. C’est là que j'ai découvert le métier du BTP, de la construction, et le métier de commercial dans cette industrie. J'ai évolué pendant 8 ans dans cette entreprise, en tant que chef de projet immobilier.



Pourquoi avoir choisi d’intégrer SKEMA Business School ?

SKEMA Business School, c'est une ouverture du champ des possibles, un solide réseau et un socle de valeurs formidables à exploiter. J'ai tout de suite adhéré aux valeurs de SKEMA et mes premières impressions ont été très positives. C’est une école qui encourage beaucoup la capacité d’adaptation, une compétence primordiale aujourd'hui, comme on peut le constater avec la crise sanitaire. Je pense qu’avoir étudié à SKEMA m’a vraiment appris à m’adapter, à rebondir et à être créative au quotidien. L’enseignement que j’ai acquis est toujours très ancré dans mon esprit aujourd’hui, et c’est une ressource dans laquelle je puise au quotidien.

 

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué dans votre formation ?

SKEMA, c'est d’abord des amitiés fortes, avec des personnes qui font encore partie de ma vie aujourd’hui. C’est d’ailleurs à SKEMA que j’ai rencontré mon mari ! Ces liens d'amitié très solides sont une vraie preuve de l'attachement, de la fidélité et de l’ancrage autour de SKEMA. L’école nous a aussi très rapidement préparés à la vie professionnelle, avec des stages, des alternances et de nombreux travaux de groupe qui nous ont appris à travailler en équipe. Durant mes études à SKEMA Business School, je me suis notamment impliquée dans l'association de voile Océane, où je faisais partie de l'équipage en tant que voileuse. Pendant deux ans, j’ai participé à la recherche de sponsors pour financer notre participation aux courses. J’en garde de très bons souvenirs, et je pense aussi que cela m'a beaucoup aidée à affirmer mon caractère commercial et entrepreneurial.

 

Pouvez-vous nous parler de votre activité professionnelle et de votre expatriation au Québec ?

J'ai donc commencé ma carrière chez Bouygues Construction en France, où j’ai appris le métier de chef de projets immobiliers. Après 8 ans dans cette société, j’ai ensuite découvert le monde de la petite entreprise en intégrant une startup, toujours dans le domaine de l'immobilier. Puis, un an après, mon mari s’est vu proposer une opportunité professionnelle en Russie. Nous nous sommes donc expatriés à Moscou. Pendant un an, j’ai appris le russe de manière intensive afin d'acquérir un niveau d'affaires qui me permette de travailler sur place. La première année, j'ai travaillé à mi-temps dans une petite start up d'architecture intérieure, tout en continuant mes cours de langue. J'ai ensuite intégré un autre bureau d'études, toujours dans le domaine de la construction, où j’assurais des fonctions de recrutement. J'ai complètement découvert ce métier et je l’ai beaucoup aimé, c’était un beau challenge. Puis, nous avons eu l'opportunité de nous expatrier à nouveau à Montréal, où j'ai intégré l'équipe de la Chambre de commerce et d'industrie française. Depuis plus de deux ans, je m’occupais du club d'affaires et des relations avec les entreprises membres du réseau de la Chambre de commerce. J’aime beaucoup cette expérience au Québec. À Montréal, il y a un état d'esprit très positif en termes d'entrepreneuriat, et une vraie passion pour l'entreprise. C'est vraiment inscrit dans les valeurs locales, et tout est mis en place pour aider les entreprises à se développer, que ce soit en termes d'écosystèmes dynamiques, de financement ou bien d'aides aux entrepreneurs. Depuis un mois, j'ai débuté une nouvelle aventure en tant que VP Canada chez Squadeasy, une plateforme inspirante dans laquelle tous les collaborateurs vivent une expérience ludique et collaborative de bien-être.

 

Vous êtes aujourd’hui ambassadrice de SKEMA United. Quel est le but de cette campagne ?

L’objectif de SKEMA United est de collecter des fonds pour financer des bourses d’études aux étudiants qui sont le plus dans le besoin. Nous sommes partis du principe que le réseau SKEMA réunit 48 000 alumni dans le monde entier, et que si chaque alumni donne quelques euros, notre objectif sera largement rassemblé. Nous utilisons donc la force du réseau alumni pour réunir des fonds et aussi pour faire connaître SKEMA. Pour participer au mécénat de SKEMA, rendez-vous sur le site : www.skema-bs.fr/mecenat. SKEMA a élu des alumni ambassadeurs dans plusieurs pays pour promouvoir ses activités de mécénat, et chacun réfléchit à des actions à mener à son niveau. Mon rôle en tant qu'ambassadrice est aussi d'organiser des événements entre entrepreneurs de tous secteurs d’activité (cocktails, conférences, ateliers de réflexion…). J’avais vraiment à cœur d’aider à ma manière, et de faire profiter de mon réseau. C’était très important pour moi après tout ce que SKEMA m’a apporté, et tout particulièrement dans le contexte actuel. Cela me permet aussi de reprendre contact avec des alumni que je n’ai pas vu depuis des années.

Céline a participé à la campagne SKEMA United 2020.

 

Quels conseils de carrière donneriez-vous aux jeunes diplômés de SKEMA ?

Je pense que c’est très important d’être aligné avec ses propres valeurs. Je leur conseillerais donc de rechercher une entreprise qui partage leurs valeurs. Il faut aussi se rappeler qu’il n'y a pas de parcours idéal, car aujourd'hui le monde du travail est révolutionné, et il ne faut vraiment pas avoir peur de se créer de nouvelles opportunités. SKEMA est une école très compétente, qui favorise aussi beaucoup les rencontres et les échanges entre étudiants, entreprises… Tout cela permet de s’enrichir et ça aide aussi beaucoup à se projeter dans la vie professionnelle. Je pense qu’il ne faut pas s’isoler, mais au contraire bien s'entourer, échanger, et essayer de s’inspirer des autres pour se développer encore plus soi-même. Je conseillerais aussi aux jeunes de partir à l’étranger. C’est une expérience incroyable qui permet de se remettre en question de manière positive et d’apprendre à s’adapter à un nouveau contexte. Je suis très fière d’avoir choisi SKEMA, une école multi-profils, très visionnaire, qui sait s’adapter et innover.

Contact : Céline Hédiard, VP Canada chez Squadeasy

Propos recueillis par lepetitjournal.com pour SKEMA Alumni 

 

Partager