Actualité

Immersion IA chez Accenture Labs à Sophia-Antipolis

24 octobre 2019

L’intelligence artificielle est désormais implantée dans la société, et s’apprête à travailler à nos côtés. Les entreprises peuvent l'adopter et la considérer comme un partenaire de leurs effectifs. Voici un retour sur cette immersion IA, organisée le 24 octobre 2019 chez Accenture Labs à Sophia-Antipolis qui se consacre au développement de solutions de pointe.


    

30 diplômés et dirigeants d'entreprise ont pu échanger de façon très privilégiée avec des experts, accéder au Show-Room, découvrir des applications de technologies qui pourraient avoir un impact sur le business, à l'horizon 2022-2023.  Un rapide constat s'engage alors dans les conversations : grâce à son évolution rapide l’IA peut être un véritable partenaire.

Avec la création d'espaces immersifs (comme l'ambiance d'une rue et de son écosystème), les diplômés ont découvert des interactions qui pourraient être faites en y intégrant des technologies de demain. Mais pas seulement ... En effet, on retrouve l'IA dans beaucoup de secteurs. Comme celui de la justice, des services financiers, santé, transport. "A ce moment précis, la dimension éthique se pose aussi.  Ou encore comment permettre à l'IA d'être crédible pour être adoptée et pleinement acceptée ? Une réflexion est menée pour créer une IA responsable, non biaisée, basée sur une architecture solide où l'on a besoin de transparence et de l’explicabilité/interpretabilité des décisions qu’elle propose" nous confiera Laetitia Kameni, Manager/AI R&D Lead Accenture.
Une autre démonstration faite au cours de la soirée, celle de voir l'intelligence artificielle comme un nouveau facteur de productivité. Les salariés peuvent déléguer les tâches à faible valeur ajoutée (tâches répétitives par exemple). Le secteur du recrutement, comme le tri des CV a été aussi évoqué.

A l'issue de cette soirée, l'appellation IA était plus parlante pour les diplômés. Certains ayant pour projet de mesurer dans leur entreprise le rendement en IA ou encore de convertir des oeuvres artistiques en hologrammes grâce à l'IA.  Projets à suivre :-)

(Lire aussi la presse SKEMA qui déploie l'IA dans sa recherche et ses programmes et ouvre de nouveaux parcours d'excellence depuis Sept 2019)

Partager