Actualités

Interview

Les « Tontons d'Ovalie », la passion du rugby et une cohésion entre générations

24 décembre 2020

Si vous ne connaissez pas « les Tontons d’Ovalie », le club de rugby de SKEMA, c’est l’occasion d’en savoir plus avec cette interview d’Adrien Léonard (SKEMA 2013), membre du club depuis 1 an.

 

Pouvez-vous présenter les "Tontons d’Ovalie" ?

Les Tontons d’Ovalie, c’est une association, à l’origine issue du campus SKEMA Sophia-Antipolis, qui regroupe principalement des diplômés de SKEMA et également des anciens membres de la célèbre association étudiante « Esprit Passion Ovale » (équipe de rugby du campus de Sophia). Historiquement cette association permet aux anciens de se retrouver, garder contact, passer du bon temps, networker, mais également permet un passage générationnel entre des étudiants et des diplômés, avec notamment l’organisation d’une rencontre annuelle sportive et professionnelle, le temps d’un week-end dans le sud. Depuis 1 an, nous avons décidé de faire évoluer l’association et d’aller plus loin… en s’inscrivant dans un championnat FFSE à Paris, et pouvoir ainsi participer tout au long de l’année à des matches. Nous pouvons ainsi nous retrouver plus souvent (et non plus qu’une seule fois par an). C’est également l’occasion d’intégrer d’ores et déjà des étudiants de passage en stage ou en césure à Paris, et préparer le passage de relais et d’échanges entre les générations : c’est vraiment top !

 

Comment êtes-vous arrivé au rugby ?

J’ai commencé le rugby au lycée en seconde au Rugby Club de Garches Vaucresson, club que j’ai d’ailleurs rejoint post école en revenant à Paris et où je joue encore. Pourquoi là-bas ? J’avais pas mal de copains qui y jouaient et la coupe du monde de rugby arrivait en France 1 ou 2 ans plus tard (2017) donc le rugby commençait de plus en plus à se faire connaître et à faire parler de lui. Premier entraînement, j’ai tout de suite accroché. Le côté cardio de l’effort physique, le combat avec l’esprit de solidarité sur le terrain et également l’ambiance fraternelle sur et en-dehors du terrain.

 

Pourquoi avoir rejoint les « Tontons d’Ovalie » ?

Étant passé par l’association EPO, c’était la suite logique tout simplement.

 

Quel bilan portez-vous sur le début de saison du club ?

Première année extraordinaire ! Sur le plan sportif, 9 matchs et 8 victoires. Dommage que la COVID soit passée par là, cela nous a empêché de participer à des phases finales. On termine cependant 1er du classement et montons de division. Contrat rempli ! Sur le plan associatif, des événements, des retrouvailles, des rencontres, que du bonheur ! Ce début d’année est en revanche un peu plus compliqué au vu du contexte sanitaire que vous connaissez. Cependant on s’applique vraiment à venir s’entraîner au maximum (tous les mercredis) et à se retrouver de temps en temps dans un bar ou un restaurant, dans le respect des règles sanitaires bien évidemment. On a une conversation groupée sur WhatsApp qui nous permet de facilement garder contact, s’entraider mais aussi rigoler avec les copains.

 

Quels sont vos objectifs pour la saison ?

Sur le plan sportif, pas de secret ! Gagner le titre de 2ème division et/ou monter en première division (explication du « et/ou » : on peut finir 2ème, donc ne pas être champion, mais tout de même monter de division). Sur le plan associatif, aller plus loin que « juste » se retrouver dans des bars et restos pour passer du bon temps et échanger. Nous avons la volonté d’organiser des événements tels que des voyages par exemple ou des sorties à thème.

 

Combien y-a-t-il de "skémiens" dans le club ?

Aujourd’hui, sauf erreur de ma part, 99% de skémiens avec même l’arrivée de quelques diplômés et étudiants passés ou encore sur les campus de Lille et Paris, donc c’est top ! Je rappelle que c’est le but initial de l’association : accueillir principalement des étudiants et diplômés de SKEMA afin d’entretenir le réseau ! Après on n’est pas du tout opposé à l’idée d’accueillir d’autres personnes bien sûr ! C’est toujours intéressant de s’ouvrir à d’autres réseaux.

 

Votre meilleur souvenir avec les "Tontons" ?

C’est sûrement cliché mais les 3ème mi-temps dans notre bar partenaire : « Avis de Tempête » dans le 9ème arrondissement de Paris.

 

Un message pour le réseau des diplômés ?

Bien sûr, en premier lieu, il faut aimer le rugby mais pas forcément savoir jouer au rugby pour nous rejoindre. On accueille tout type de niveau et il y a vraiment la place pour tout le monde. On est des compétiteurs mais il ne faut pas oublier que l'on joue surtout pour le plaisir. Il n’y a rien de plus plaisant que de faire découvrir ce sport à des novices, il faut le rappeler ! Ensuite si vous avez envie de passer du bon temps, de retrouver des copains de promos ou d’école, d'échanger sur vos boulots et vos recherches d’emploi, tout en tapant la balle avec un groupe sympa, les Tontons sont faits pour vous.

 

Les  «Tontons d’Ovalie » en un mot ?

Copains :)

Vidéo réalisée par Clément Delahousse, étudiant en PGE 

 

Quelques mots sur Adrien qui s'est prêté au jeu de l'interview

Adrien Leonard (SKEMA 2013) est le co-fondateur de la société Maison Montalet avec Louis Carpent (SKEMA 2013), société spécialisée dans la distribution de viande fraîche de cochon et de charcuteries auprès des chefs et restaurants depuis presque 4 ans.

Son parcours à SKEMA 

Première année : année complète sur le campus de Sophia-Antipolis. Président d’une liste BDE perdante (les meilleurs forcément ;)) et membre actif d’EPO avec un investissement important sur l’organisation du French Riviera Rugby Sevens, un tournoi international de rugby à 7 regroupant plusieurs écoles et universités étrangères du monde entier. Un souvenir incroyable ! Vraiment dommage que cet événement ne se soit organisé qu’une seule fois… Deuxième année : premier semestre à Sophia-Antipolis puis échange sur le campus de Suzhou. Année de césure à Paris où j’ai travaillé pendant 15 mois dans une startup en tant que business developer. Troisième année : MSc Entrepreneurship & Innovation avec le premier semestre à Sophia et le deuxième semestre en échange à Mexico City.

 

Contact : Adrien Léonard, co-fondateur & DG de Maison Montalet

 

Partager