Actualités

Interview

Marjorie Soria (SK 2013) : des produits dans le zéro déchet à Hong Kong

19 août 2020

C’est après ses études à SKEMA que notre diplômée promo 2013, Marjorie Soria, fait le choix de s’expatrier à Hong-Kong. Après quelques années dans la Cité-État, elle décide d’allier sa passion pour le développement durable à son envie d’entreprendre, avec la création de Bareaya, une marque de produits zéro déchet. Elle revient sur son parcours à SKEMA et son aventure entrepreneuriale en Asie.

 

Pouvez-vous revenir sur votre parcours académique et votre expérience à SKEMA ?

J’ai suivi un parcours plutôt classique avec une prépa post-bac, et j’ai ensuite intégré SKEMA où j'ai notamment réalisé un master spécialisé en entrepreneuriat et développement durable. À SKEMA, j'ai vraiment apprécié le fait de pouvoir suivre un parcours à la carte et surtout d’avoir pu favoriser les expériences professionnelles. En effet, chaque année, nous avions le choix entre réaliser un échange académique à l’étranger, changer de campus, ou effectuer un stage. J'ai toujours choisi le stage, ce qui m’a permis de cumuler 21 mois d’expérience professionnelle sur mes trois années d’études. Je suis quelqu'un de plutôt plurivalent et cela m’a énormément servi d’avoir réalisé différents stages professionnels, d’avoir rencontré des personnes d’horizons divers, et travaillé au sein d’entreprises aux environnements et modes de management variés. J'ai aussi mis à profit ces stages pour découvrir d'autres pays, tels que les Philippines, le Canada et la Chine. J’ai eu un vrai coup de cœur pour Hong Kong, et j’ai décidé de m’y expatrier après l’école, il y a environ 7 ans.

 

Comment s’est déroulée votre expatriation à Hong Kong à l’issue de SKEMA ?

Toutes les expériences que j’ai réalisées à SKEMA m’ont aidée à prendre confiance en moi, et m’ont permis d’arriver à Hong Kong avec cette vision que tout était possible.

J’ai donc trouvé une opportunité professionnelle sur place plutôt facilement, et j’ai travaillé quelques années dans une entreprise locale, avant de lancer ma propre boîte : Bareaya, qui est née d’un double sentiment.

En effet, j'ai toujours voulu monter ma propre entreprise et je me sentais très concernée par l’environnement. J’ai donc toujours eu cette volonté d’avoir un impact positif et de contribuer à changer les choses au travers d’un projet entrepreneurial.

 

Pouvez-vous revenir sur la création de votre entreprise Bareaya, à Hong Kong ?

Cela fait maintenant deux ans que Bareaya a été lancée. Suite à mon master dans l'entrepreneuriat et le développement durable à SKEMA, j’ai voulu créer quelque chose dans le milieu du zéro déchet et je me suis donc demandé ce que je pouvais apporter au marché.

Parmi les produits qui méritaient d'être plus connus, il y avait justement les rasoirs réutilisables. Je me suis donc mis en tête de faire d’un accessoire assez masculin, quelque chose de plus unisexe, qui puisse aussi plaire aux femmes. J'ai développé Bareaya autour de cette vision.

Aujourd'hui, notre marque est encore très tournée vers les produits de rasage, mais nous avons vocation à développer une gamme d’articles plus large dans le zéro déchet.

 

Avez-vous encore des liens avec SKEMA, ou avec d'anciens camarades de l’école ?

Je suis actuellement ambassadrice du réseau SKEMA Alumni à Hong Kong, un point de contact pour les nouveaux arrivants et pour tous ceux qui souhaitent échanger au sein du réseau. Nous organisons aussi des événements pour maintenir le lien entre les alumni, mais aussi les stagiaires, et toutes les personnes de passage à Hong Kong qui souhaitent découvrir SKEMA.

SKEMA m'a apporté énormément, à la fois sur le plan humain et professionnel. C’est d’ailleurs là que j’ai rencontré mes meilleurs amis, et quand j’ai eu l’occasion d’accueillir des stagiaires pour m'aider avec Bareaya, j'ai absolument voulu que ce soit quelqu'un de SKEMA. Je suis vraiment fière de faire partie du réseau SKEMA, qui est très dynamique et basé sur l’entraide. Pour moi, ce n’est pas seulement un diplôme, mais c’est avant tout une appartenance à une vraie communauté.

 

Contact : Marjorie Soria (SK 2013), fondatrice et directrice de Bareaya

Propos recueillis par lepetitjournal.com pour SKEMA Alumni

Partager